La petite fille qui aimait la lumière

9 Oct

Image

Résumé : 

Barricadé dans sa maison au cœur d’une ville déserte, un vieil homme prend des risques fous pour recueillir une petite fille blessée. L’enfant ne parle pas, elle ne prononce qu’un mot : Lumière, elle qui a si peur du noir. Alors le vieillard parle, il lui raconte la beauté de la vie d’avant, les petites joies du quotidien, son espoir qu’on vienne les délivrer. Il lui enseigne la possibilité d’un avenir, quand elle lui offre de savourer le présent.

Mon avis :
J’ai vraiment adoré cette lecture. Presque un coup de coeur. Bien que le livre fasse 300 et quelques pages, les chapitres sont vraiment très courts (ils ne font que 2 pages, 4 étant le maximum), ce qui fait qu’il se lit très rapidement. J’ai adoré les deux personnages, Le Vieux et la petite fille. Leur relation est vraiment très touchante et la fin ma vraiment émue. Pour l’histoire du roman, je n’ai presque rien à dire. Nous ne connaissons pas l’époque (celle-ci peut se dérouler au 21eme siècle comme avant). Nous savons qu’il y a les autres. Qui est l’élément perturbateur dans le roman. Nous ne savons pas qui sont les autres. Il peut s’agir d’êtres humains comme de zombies. On les décrit comme des choses blessées, sanguinaires. J’ai pensé au film Je suis une légende. Nous ne savons pas si les autres sont des êtres humains ou des zombies. La fin ma beaucoup émue.
 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :