Vidéo

C’est lundi que lisez vous (13)

5 Déc

Vidéo

C’est lundi que lisez vous 12 (avec video) (Lundi 26 novembre)

29 Nov

C’est lundi que lisez vous 12 (sans video) (mardi 13 novembre)

29 Nov
Qu’est ce que j’ai lu la semaine dernière ? 
 
Rien. 
 
Quelle est ma lecture en cours ? 
 
Le corps exquis de Poppy Z. Bride que j’ai bientôt terminé. 
 
Quelles seront mes lectures prochaines ? 
 
Gossip Girl le tome 4.

C’est lundi que lisez vous 11

6 Nov

Le Horla de Maupassant

4 Nov

Image

 

Contexte : 

13 nouvelles de Maupassant. 

Mon avis : 

Alors déjà. Je n’aime pas du tout la couverture. Je ne la trouve pas belle. Mais cela n’a pas déranger ma lecture. Je ne sais pas si ces 13 nouvelles sont sensées toutes être du fantastique parce que à part deux nouvelles dans ces 13, aucune n’est fantastique. La seule nouvelle que j’ai appréciée est le Horla. Je ne sais pas si cette nouvelle est une biographie parce qu’on a vraiment l’impression que l’auteur a vécu ce qu’il y a d’écrit. Il y a marqué dans la biographie de Maupassant à la fin qu’il a subit des hallucinations. Un avis très court mais qui en dit long sur ce petit recueil de nouvelles : seul le Horla m’a plu. 

Chroniques du monde émergé tome 1 : Nihal de la terre du vent

4 Nov

Image

Lecture commune avec http://la-liseuse.blogspot.fr/

 

Contexte : 

Nihal est une jeune fille très étrange : oreilles pointues, cheveux bleus, yeux violets… tout la distingue des autres habitants du Monde Émergé.
 
Fille d’un célèbre armurier, elle passe son temps à jouer à la guerre avec une bande de garçons.
 
Mais la nuit, des voix plaintives et des images de mort hantent l’esprit de Nihal. Et lorsque le terrible Tyran envahit la Terre du Vent, elle comprend que ses cauchemars sont devenus réalité. L’heure du véritable combat a sonné. Nihal doit devenir une vraie guerrière et défendre la paix, à tout prix. Ses seuls alliés : Sennar, le jeune magicien, et une infaillible épée de cristal noir…
 
Mon avis :
 
Ce livre est une relecture. Je l’ai lu il y a cela d’un an et comme j’ai vu que Margaud du blog la-liseuse l’avait aussi, je lui ai demandé si elle était d’accord pour que l’on fasse une lecture commune ensemble et elle a accepté. Alors, ce livre est de la bonne fantasy jeunesse. J’ai remarqué à quelques moments de ma lecture, des fautes de frappes qui m’ont un peu dérangé mais sans plus. Je ne me suis attaché a aucun des personnages pour le moment (mais peut être cela changera dans les deux tomes suivants). J’ai trouvé Nihal trop sûre d’elle. Elle m’a énervé presque tout le long du roman. Voir même tout le temps. Bon aller. Le seul personnage que j’apprécie a peut près c’est Ido. Oui même Sennar ne m’a pas comblé. L’écriture est très jeunesse. Le début du roman va trop vite je trouve, ainsi que les combats. J’espère que les deux autres tomes me combleront 🙂
 
 

Le portrait de Dorian Gray

4 Nov

Image

Lecture commune avec http://kindofbooks.wordpress.com/ et http://dreamsofbooks.wordpress.com/

 

Contexte : 

Le Portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde, a été publié en 1890 (révisé en 1891) et écrit dans le contexte de l’ère victorienne. Oscar Wilde y inclut alors des thèmes relevant du mouvement Esthétique tels que l’Art, la beauté, la jeunesse, la morale, l’hédonisme etc. Le roman est fantastique, mais aussi philosophique, et met en lumière toute la personnalité équivoque du dandy irlandais Oscar Wilde. 

Mon avis : 

Ce livre, qui est une relecture me plait toujours. J’ai vu le film après avoir lu pour la première fois le livre et comme beaucoup de personnes, je préfère bien entendu le livre. Mon personnage préféré aussi bien dans le livre que dans le film est Lord Henry. Mais étrangement en même temps, je le déteste, puisque c’est à cause de lui qu’arrivera la désastreuse fin pour Dorian Gray. Dès les premières lignes, je suis happé par l’histoire. J’adore vraiment l’écriture d’Oscar Wilde. J’avais vraiment des étoiles dans les yeux en lisant les paroles de Lord Henry qui sont magnifique mais en même temps répugnantes. Bref un coup de coeur :).

 

La beauté du mal

3 Nov

Contexte : 

Katherine vit sa vie à l’écart du monde en espérant se faire oublier. C’est sa manière à elle de se punir, pour cette nuit où sa soeur Rachel est morte assassinée. Cette nuit qu’elle ne peut se pardonner. Mais voilà qu’Alice, cette jeune fille si belle et extravertie, manifeste un intérêt soudain à son égard, l’arrache à cette existence en demi-teinte qu’elle s’est imposée. Sortir à nouveau, se confier, déverser ses secrets dans cette oreille attentive et compatissante, sans se douter que ses confessions puissent se retourner un jour contre elle. Car parfois, Alice dévoile une personnalité blessante, manipulatrice, désagréable et capricieuse, et quand Katherine ouvre finalement les yeux sur sa nouvelle « amie » il semble qu’il soit malheureusement déjà trop tard.

Mon avis : 

Un petit livre que j’avais dans ma PAL depuis pas mal de temps. La couverture et son résumé m’avait attiré lors de son achat. Et ce n’est que samedi dernier que je l’ai terminé. Alors une bonne lecture dans l’ensemble. Même si on connait le secret de Katherine dès le début du roman. Ce que je trouve dommage. J’ai bien aimé les passages écrits en italique où l’on raconte le drame. La fin m’a beaucoup étonné. Bref pas un coup de coeur mais une assez bonne lecture 🙂

L’extrait qui donne envie (1)

3 Nov

Inspiré du Teaser Tuesdays de MizB, je vous propose ce petit rendez-vous que j’ai trouvé par hasard sur un blog et que je trouve pas mal : l’extrait qui donne envie. Il s’agit de prendre un petit extrait de votre lecture en cours et de le mettre sur votre blog.
# L’extrait ne doit pas faire plus de 3 ou 4 phrases, et ne doit pas contenir d’éléments pouvant gâcher la lecture des autres.
# Il n’y a pas de jour spécial : vous le postez quand cela vous arrange au cours de la semaine.
# Si c’est un extrait que vous avez choisi vous même, vous pouvez expliquer votre choix … ou pas !

Voici mon petit extrait choisi pour « Le corps exquis » :

« Fermant les yeux de toutes mes forces, j’ai tourné mon visage vers le bruit des vagues. Le soleil coulait comme de l’or liquide sur mes joues, mon torse, mes jambes grêles. Mes orteils nus s’enfouissaient dans l’humus frais, fertile, de la falaise. J’avais dix ans et j’étais en vacances avec ma famille sur l’île de Man. »

Alors pourquoi ai-je choisi cet extrait ? Pour deux raisons.

1)J’ai essayé de trouver un passage qui n’est pas horrible (oui parce que ce livre est horrible mais l’écriture de l’auteur donne quand même envie de continuer.)

2) J’adore ce petit passage que je trouve quelque peu poétique.

C’est lundi que lisez vous 11

28 Oct

 

Vidéo a venir. 

 

Ce que j’ai lu la semaine dernière : 

La beauté du mal qui est un petit coup de coeur. 

Ma lecture en cours : 

Le portrait de Dorian Gray qui est une relecture. 

Ma ou mes lectures a venir :

Chroniques du monde émergé tome 1 Nihal de la Terre du vent, le Horla de Maupassant.